Vous êtes ici : Accueil Activités Expositions
Expositions
Empreintes de Vie

UNE RÉFLEXION SUR LA CONDITION HUMAINE QUI QUESTIONNE, PAR LE PRISME DE L’ART, NOTRE CONDITION DE MORTEL.

C’est à l’apparition des passeports biométriques que l’artiste Olivier Terral, qui travaillait depuis quelques années déjà sur des œuvres pixellisées, a eu l’idée de réaliser des portraits d’identité en utilisant les empreintes digitales.

Ayant trouvé, dans cette démarche artistique, un moyen de s’arrêter et de réfléchir au sens de la vie et de ce qu’on laisse derrière soi, Olivier Terral a souhaité partager son expérience de la création-empreinte avec celles et ceux dont le présent était particulièrement habité par ces questions profondément humaines.

C’est ainsi que l’artiste a eu l’idée de se tourner vers le monde hospitalier en allant à la rencontre d’hommes et de femmes oeuvrant dans un service de cancérologie. Il leur a proposé de laisser une trace, une empreinte de leur vie à travers un tableau à construire ensemble, et d’y associer un témoignage.

Où ? : "Espace Arte-Fac"

Quand ? : Du 12 mars au 06 avril 2018

Horaires : Le lundi de 13h00 à 18h00 - Du mardi au vendredi de 13h00 à 16h30

Vernissage le lundi 12 mars dès 17h00

Cet événement fait partie des activités organisées dans le cadre de l'année thématique "Mondes numériques - Année Louvain 2017-2018".


Conférence / Lunch gratuit Le Lundi 19 mars de 12h30 à 13h30 : "Les empreintes digitales : une histoire millénaire"

- par le Dr. Jean Andris - en collaboration avec le CEHPM et dans le cadre du Festival de la Langue Française en Fête.

Conférence suivie d'une participation au "projet UNION".

 
Parcours de femmes de la diaspora africaine

Découvrez vingt portraits photographiques et littéraires de femmes d'origine africaine rédisant en Belgique. Une histoire de la diaspora qui sera exposée en grands formats dans les rues du campus de Louvain-la-Neuve et de Woluwe.


Cette exposition accompagnera la parution d’un ouvrage (dirigé par J. Mazzocchetti et M-P. Nyatanyi Biyiha aux éditions Karthala) qui présente sous diverses formes (portraits photographiques réalisés par Véronique Vercheval et portraits littéraires écrits par un groupe de neuf écrivains) vingt récits de femmes d’origine africaine résidant en Belgique. L’ouvrage se compose donc des vingt portraits photographiques et des vingt portraits littéraires et se termine par une analyse transversale écrite par J. Mazzocchetti (anthropologue, LAAP, UCL).
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>><<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<<

Quand ? : à partir du 04 octobre 2016

Où ? : Sur le site de Woluwe

Bonne découverte!

 


Copyright © 2018 Artefac.be. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.